La Bourse est-elle « zéro intelligence »?


Del denne artikel med dine venner:

En videnskabelig simulering viser det: En tilfældig software til køb / salg af aktieværdierne ville få samme resultater som de reelle handlende.

L’affaire nous vient du Santa Fe Institute, au Nouveau Mexique, dans l’unité de recherche du professeur Doyne Farmer. Des chercheurs curieux : ils ont conçu un logiciel d’achat/vente des valeurs boursières expurgé de toutes données rationnelles, économiques et financières, bref aléatoire. « Zero intelligence », disent-ils. Ils l’ont testé sur la Bourse de Londres, sur 11 titres, pendant 21 mois, soit 6 millions d’ordres d’achat et de vente.

Som følge heraf reproducerer den vanvittige software det virkelige marked med en præcision mellem 76 og 98%. Som om, i grunden var børsen drevet af idioter, blind eller rullende terningerne.

Aktiemarkedsværdier

Bien sûr, ce n’est pas le cas. Les traders n’opèrent pas au hasard. Alors quelle est l’explication? D’après Doyne Farmer, les mouvements des marchés dépendent moins des stratégies des courtiers que de la structure et des contraintes du système lui-même. Un porte-parole du Stock Exchange de Londres en convient d’ailleurs volontiers : « C’est un petit travail intéressant qui reflète ce que nous constatons nous-mêmes. »

On sait quelle emprise ont pris les Bourses sur nos vies. D’abord pour les porteurs, dont c’est une source de revenus, mais aussi pour les investissements, pour l’emploi et pour l’ambiance générale dans nos sociétés. On sait que les plans sociaux, désormais, ne dépendent plus seulement de la bonne marche d’une entreprise, mais du niveau d’avidité d’actionnaires invisibles. On apprend ici que le système obéit globalement à une « intelligence zéro ». Bienvenue chez les dingues.


Kilde: NovaPlanet


kommentarer Facebook

Skriv en kommentar

Din e-mail-adresse vil ikke blive offentliggjort. Påkrævede felter er markeret med *