retour Rul ned Stands Automatisk tilstand

Landbrug: problemer og forurening, nye teknikker og løsningerLa Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Landbrug og jord. Forurening, kontrol, jordrensning, humus og nye landbrugsteknikker.
Moindreffor
Grand Econologist
Grand Econologist
stillinger: 1100
registrering: 27/05/17, 22:20
Beliggenhed: grænse mellem Nord og Aisne
x 242

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være Moindreffor » 22/09/18, 12:34

at være chafoin skrev:
Moindreffor skrev:on a justement planté des pins pour assécher les marais et ça a marché
oui mais la monoculture a grande échelle a aussi tout bousillé

à l'époque on ne se posait pas la question en ses termes là, la question est pourquoi on continue maintenant
0 x
"De med de største ører er ikke dem der hører det bedste"
(fra mig)

Moindreffor
Grand Econologist
Grand Econologist
stillinger: 1100
registrering: 27/05/17, 22:20
Beliggenhed: grænse mellem Nord og Aisne
x 242

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være Moindreffor » 22/09/18, 12:37

at være chafoin skrev:
ChristianC skrev:Nous avons fait la récolte des pommes de terre ; 15 m2, 45 kg.
a/- Sur la parcelle "bon foin", plantée sur 10 m2 avec environ 75 plants, la quantité est de 33,5 kg, soit 3,3 kg au m2 et 440 grammes au plant.
b/- Sur la parcelle "foin sec", planté sur 5 m2 avec 30 plants, on a eu 12 kg, soit 2,4 kg au m2 et 330 grammes par plant.
Le rendement est faible, mais l'effort le fut encore plus !
Men jeg ønsker at vi kunne lave sammenligninger på vores hjemmeside. Som Didier siger, vil vi hente mere! Så? Dine statistikker og observatører venner? Hvilke forbedringer skal man lave?
C'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses.
Dernière récolte de pdt et petits calculs approximatifs, non pour savoir qui a la plus grosse mais pour savoir si le sol/la méthode est bon/ne, du moins s'en faire une idée même vague.

Un peu plus de 40kg pour un peu moins de 110 pieds, soit en moyenne un peu moins de 400g/pied.

En regardant rapidement les rendements affichés sur internet, si on est loin bien sûr de Charles Dowding, on est aussi loin des rendements annoncés traditionnellement ("1kg par pied") ou relevés par exemple ici : http://www.potager-et-jardin.fr/rendement-pomme-de-terre/. Qu'en penser ? Mon sol est trop pauvre, ou sérieux défaut de croissance à cause du manque d'eau ...?

Quelques distinctions et remarques potagères personnelles :
: Arrow: La culture sur prairie fauchée et sous foin a donné un beaucoup moins bon rendement en moyenne (vers 250g/pied) mais j'ai trouvé la récolte vraiment agréable (alors que pour récolter les pdt sous l'argile sec ... !! :ond: )
: Arrow: La culture de la pdt enterrée, buttée puis paillée tardivement a donné un rendement légèrement moins bon en moyenne (vers 380 g/pied)
: Arrow:La culture de la pdt légèrement enterrée puis recouverte d'une épaisse couche de foin a donc donné le meilleur rendement

donc ça marche!!!
une année sèche comme celle-ci, le posé direct sur une terre déjà dure ça na pas du facilité les choses, mais le fait d'enterrer un peu à permis le démarrage du tubercule
0 x
"De med de største ører er ikke dem der hører det bedste"
(fra mig)
Avatar de l'Utilisateur
Did67
moderator
moderator
stillinger: 12950
registrering: 20/01/08, 16:34
Beliggenhed: Alsace
x 4394

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være Did67 » 22/09/18, 13:55

Ahmed skrev:Je constate, pour pratiquer du jardinage en bordure de douglas adultes, que même les zones au sud sont infertiles, du fait probablement du prélèvement en eau et ressources minérales des racines périphériques.


J'ai fait un constat comparable, à "l'ombre" d'un prunelier. Des légumes chétifs. Ce n'est pas l'ombre car celle-ci "bouge" et ne reste pas trop longtemps.

Ma conviction est que les mycorhizes du prunelier, bien installé avant les légumes, sont bien plus efficaces que celles des légumes. Donc c'est cette "guerilla souterraine" qui explique, dans ce cas, les malheurs des légumes.

On peut toujours "rêver" d'agroforesterie : si on n'est pas termite, on risque de crever de faim !

Voir aussi, pour comprendre, des photos de "brulés" sous chênes truffiers !

https://www.truffiere.org/brule.html

http://www.truffe-passion.fr/spip.php?article63

https://www.planfor.fr/jardin-conseils, ... fiere.html
1 x
Avatar de l'Utilisateur
nico239
Ekspert økolog
Ekspert økolog
stillinger: 1803
registrering: 31/05/17, 15:43
Beliggenhed: 04
x 182

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være nico239 » 22/09/18, 14:42

Did67 skrev:
Ahmed skrev:Je constate, pour pratiquer du jardinage en bordure de douglas adultes, que même les zones au sud sont infertiles, du fait probablement du prélèvement en eau et ressources minérales des racines périphériques.


J'ai fait un constat comparable, à "l'ombre" d'un prunelier. Des légumes chétifs. Ce n'est pas l'ombre car celle-ci "bouge" et ne reste pas trop longtemps.

Ma conviction est que les mycorhizes du prunelier, bien installé avant les légumes, sont bien plus efficaces que celles des légumes. Donc c'est cette "guerilla souterraine" qui explique, dans ce cas, les malheurs des légumes.

On peut toujours "rêver" d'agroforesterie : si on n'est pas termite, on risque de crever de faim !

Voir aussi, pour comprendre, des photos de "brulés" sous chênes truffiers !

https://www.truffiere.org/brule.html

http://www.truffe-passion.fr/spip.php?article63

https://www.planfor.fr/jardin-conseils, ... fiere.html


On en a au moins deux dans le jardin... reste plus qu'à trouver la bestiole pour nous dire s'il y a de la truffe là dessous.

J'ai essayé de dresser les chats mais ça marche pas... Billede

Concernant l'agro foresterie je pense qu'il faut plus l'entendre comme un mix que comme des cultures dans les forêts...

Il y avait une chercheuses qui avait fait d'intéressantes vidéos sur le sujet.

On était plutôt dans la catégorie optimisation de l'espace et mariages productifs qu'autre chose.
0 x
"Et værktøj, der ikke spiser energi og respekterer jorden, hvad er det? Ben er et redskab, der ikke gør noget "(citatkonference François Mulet)
Avatar de l'Utilisateur
Did67
moderator
moderator
stillinger: 12950
registrering: 20/01/08, 16:34
Beliggenhed: Alsace
x 4394

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være Did67 » 22/09/18, 19:00

Comme d'hab, j'attire l'attention sur des imitations "bêtes", sans réflexion de fond.
0 x

Avatar de l'Utilisateur
nico239
Ekspert økolog
Ekspert økolog
stillinger: 1803
registrering: 31/05/17, 15:43
Beliggenhed: 04
x 182

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være nico239 » 24/09/18, 02:09

Petite réflexion du soir

Plus je consulte le net à la recherche d'infos sur les légumes plus je trouve qu'il est vide...

Je veux dire qu'on y trouve des petites infos superficielles de 15 ou 20 lignes mais peu de protocoles complets (même si on n'a pas envie de les suivre intégralement).

Sauf.... dans les publications destinées aux professionnels, généralement des pdf... et qui, elles, consacrent PLUSIEURS PAGES à chaque légume.
En gros si on n'est pas un pro on doit se contenter de miettes ou d'infos communes.

Bref tout cela pour dire qu'il semble y avoir un vrai manque en ce domaine à destination des particuliers... comme nous.
0 x
"Et værktøj, der ikke spiser energi og respekterer jorden, hvad er det? Ben er et redskab, der ikke gør noget "(citatkonference François Mulet)
Moindreffor
Grand Econologist
Grand Econologist
stillinger: 1100
registrering: 27/05/17, 22:20
Beliggenhed: grænse mellem Nord og Aisne
x 242

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være Moindreffor » 24/09/18, 13:23

nico239 skrev:Petite réflexion du soir

Plus je consulte le net à la recherche d'infos sur les légumes plus je trouve qu'il est vide...

Je veux dire qu'on y trouve des petites infos superficielles de 15 ou 20 lignes mais peu de protocoles complets (même si on n'a pas envie de les suivre intégralement).

Sauf.... dans les publications destinées aux professionnels, généralement des pdf... et qui, elles, consacrent PLUSIEURS PAGES à chaque légume.
En gros si on n'est pas un pro on doit se contenter de miettes ou d'infos communes.

Bref tout cela pour dire qu'il semble y avoir un vrai manque en ce domaine à destination des particuliers... comme nous.

je trouve le site rustica pas trop mal, il faut en prendre et en laisser mais y a des idées à prendre, le site gerbeaud aussi, après tout ce qui est venant de particulier c'est du copier/coller sans grand intérêt
0 x
"De med de største ører er ikke dem der hører det bedste"
(fra mig)
Avatar de l'Utilisateur
nico239
Ekspert økolog
Ekspert økolog
stillinger: 1803
registrering: 31/05/17, 15:43
Beliggenhed: 04
x 182

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være nico239 » 24/09/18, 15:47

Si tu me trouves des thématiques légumes je suis preneur... pour le moment je ne trouve que des pdf de fiches techniques ou de chambres d'agriculture...

Bref pas très vendeur/digeste ni très grand public... mais bien sur intéressant.

Ma surprise vient du fait que je croyais que j'allais crouler sous les docs...
0 x
"Et værktøj, der ikke spiser energi og respekterer jorden, hvad er det? Ben er et redskab, der ikke gør noget "(citatkonference François Mulet)
nicolas1965
Jeg opdager ekonologi
Jeg opdager ekonologi
stillinger: 6
registrering: 07/09/17, 11:35
Beliggenhed: nimes
x 4

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være nicolas1965 » 26/09/18, 09:09

nico239 skrev:
Did67 skrev:Non, je pense "optimiser" l'engrais vert ET le non-travail :


Je suis cela de près :!:

Une question d'ordre différent... comme il semble que cet année on va enfin pouvoir préparer correctement la saison 2019 on va donc faire des semis à l'intérieur.

Donc la technique la plus paresseuse c'est laquelle?
J'avais pensé aux godets en fibre de bois

Ou il y a mieux?
Ou c'est inutile?
Ou c'est au contraire à proscrire?
Ou ... etc



bonjour ci joint un extrait du texte que je vais publier sur le forum, j'ai fait cette partie pour toi parce j'ai justement utilisé des godets bodégradables cette année.

Les tomates : cette année je les ai foirées pourquoi ?
L’utilisation de godets biodégradable s’est avéré être pour moi une grosse erreur :
- Dès que les racines se sont mises à perforer le godet, la croissance s’est stoppée malgré une humidité ambiante plus que convenable. Mais pour moi l
e fait de la stagnation de la végétation était lié plus au climat (température fraiche : ( ma véranda n’est pas chauffée) et à l’ensoleillement restreint ce printemps.
- Mais je ne m’affolais pas en me disant que cette année je planterais plus tard (15 avril en 2017), dès le retour des beaux jours.
Mais quand le soleil est enfin arrivé et que les températures ont commencées à décoller mes tomates n’ont pas évoluées. Là je décide de les rempoter dans des godets normaux et c’est à ce moment là qu’elles ont démarré.
- Je précise que le substrat de rempotage était le même qu’au départ ( j’en prépare une bonne quantité : terreau de semis plus fumier de cheval déshydraté, cela fonctionne très bien chez moi)
J’ai planté mes tomates le premier juillet donc trop tard.
Voilà ,j'espère que tu t'en inspireras.
Nicolas.
1 x
nicolas1965
Jeg opdager ekonologi
Jeg opdager ekonologi
stillinger: 6
registrering: 07/09/17, 11:35
Beliggenhed: nimes
x 4

Re: Le Potager du Sloth: Havearbejde mere end Bio uden træthed

Besked non lutakket være nicolas1965 » 26/09/18, 09:17

nico239 skrev:Si tu me trouves des thématiques légumes je suis preneur... pour le moment je ne trouve que des pdf de fiches techniques ou de chambres d'agriculture...

Bref pas très vendeur/digeste ni très grand public... mais bien sur intéressant.

Ma surprise vient du fait que je croyais que j'allais crouler sous les docs...


désolé je ne sais pas comment éditer un message donc j'utilise ta question pour faire passer ma présentation et mon texte.

Bonjour moi c’est Nicolas je suis le forum depuis un an et je me régale, je ne suis pas un vrai phénoculteur car je n’utilise pas le foin à 100% (cause cout et j’essaye de valoriser ce que j’ai et ce que je récupère : paille, feuille, herbe, broyat bois , BRF ….) mais bon je suis dans la philosophie.
Je précise que je suis de formation agricole et que je suis venu au jardinage paresseux à cause (grâce) à des problèmes de santé. On pourrait dire que du fait de ma formation je sois un jardinier hors pair et bien non et c’est là que je m’en veux un peu, j’ai pratiqué un jardinage traditionnel pendant des années sans réfléchir à grand coup de bêchage, de sulfate de cuivre de désherbage etc.. tout ça pour avoir un beau sol nu avec des légumes qui se détachent bien sur ce désert que l’on est obligé d’arroser tout le temps j’ai 53 ans et il n’est jamais trop tard mais quand j’y pense quel dommage.

Expérience personnelle : attention toutes les remarques faites correspondent à mon biotope, je suis à Nimes, ma terre est profonde, je peux faire des quenelles (limon plus argile), quand c’est humide on ne peux pas circuler, quand c’est sec c’est dur comme du bois. Grosses chaleur nimes est souvent dans les maxima en été. Du vent qui vient encore augmenter le déssèchement.
Les buttes avec bois enterré : je veux bien croire que cela fonctionne sous certains climat mais avec peu d’arrosage et mon biotope , j’ai voulu essayer il y a 2 ans mais c’est une catastrophe.
1) Terre sèche malgré le paillage
2) Il s’est crée un vide en le bois et la terre d’où la sécheresse du dessus.
3) Le bois n’a pas accumulé d’humidité au contraire le terrain étant tellement sec je crois que j’ai encore augmenté la sécheresse

Culture sous couvert végétal : j’ai expérimenté malgré moi le couvert végétal : sur une partie de potager crée cette année, je n’ai fait aucune intervention (cause ma forme). C’était une prairie de chiendent qui a fini par transpercer le paillage. En général j’élimine le chiendent car trop prolifique , mais là je l’ai laissé et oh miracle !!!
Les légumes se sont très bien développés. Un micro climat sur 10 cm intéressant (humidité le matin, lorsque je passait la main au sol je la retirait humide voir mouillée).
Sur cette zone il y a : tomates, celeri rave et branche, salade, blette, poireau,betterave rouge concombre,courge longue de nice.
Le seul bémol, c’est que mes tomates non tuteurées ont des fruits près du sol qui se font attaquer par les limaces et elles sont un peu envahissante et ont tendance à « recouvrir » les autres légumes, mais en même temps cela contribue à mon « micro climat »
Malheureusement mes pieds sont pleins de tomates superbes mais vertes, car cette année j’ai voulu semer en godet biodégradable.une catastrophe, ce que je vous explique cela ci après.

Les tomates : cette année je les ai foirées pourquoi ?
L’utilisation de godets biodégradable s’est avéré être pour moi une grosse erreur :
- Dès que les racines se sont mises à perforer le godet, la croissance s’est stoppée malgré une humidité ambiante plus que convenable. Mais pour moi le fait de la stagnation de la végétation était lié plus au climat (température fraiche : ( ma véranda n’est pas chauffée) et à l’ensoleillement restreint ce printemps.
- Mais je ne m’affolais pas en me disant que cette année je planterais plus tard (15 avril en 2017), dès le retour des beaux jours.
Mais quand le soleil est enfin arrivé et que les températures ont commencées à décoller mes tomates n’ont pas évoluées. Là je décide de les rempoter dans des godets normaux et c’est à ce moment là qu’elles ont démarré.
- Je précise que le substrat de rempotage était le même qu’au départ ( j’en prépare une bonne quantité : terreau de semis plus fumier de cheval déshydraté, cela fonctionne très bien chez moi)
J’ai planté mes tomates le premier juillet donc trop tard, aujourd’hui celles sur la zone chiendent sont superbes (beaucoup de fruits vert, et plein de fleurs, mais bon…)
Celles plantées sur ma « super butte » une catastrophe 30 cm de haut et chétives pas de croissance. Par contre pas de maladie, quelques fleurs et petit fruits. Comme je l’ai expliqué précedement le système de butte ne s’applique pas sous mon climat , la nature de mon terrain. Cela pourrait marcher si j’arrosais abondement mais le but c’est bien de limiter les apports d’eau. Et puis depuis mon expérience chiendent, je vais aborder 2019 différement.

Voilà, j’espère que mon expérience permettra d’amener de la réflexion pour optimiser nos PDP.
Nicolas.
2 x




  • Lignende emner
    Svar
    Udsigter
    Sidste indlæg

Tilbage til "Landbrug: problemer og forurening, nye teknikker og løsninger"

Hvem er online?

Brugere der læser dette forum: Ingen registrerede brugere og 2 gæster