Olieselskaber bad om at være borgere


Del denne artikel med dine venner:

PARIS (Reuters) – Le ministre de l’Economie a annoncé qu’il demanderait aux compagnies pétrolières de baisser le prix des carburants à la pompe.

Interrogé sur France 2, Thierry Breton n’a pas exclu une taxe exceptionnelle sur leurs profits, si elles ne se comportent pas en « entreprises citoyennes ».

Il a précisé qu’il réunirait le vendredi 16 septembre à Bercy « l’ensemble des acteurs du secteur pétrolier », qui dégagent actuellement des résultats records grâce à la flambée des cours du pétrole.

« Je leur ai indiqué que j’attendais de leur part des propositions concrètes et tangibles, car la situation l’impose », a dit le ministre, qui a souligné que le prix du baril avait « pratiquement doublé en un an ».

« On va leur demander de se comporter en entreprises citoyennes », a-t-il ajouté. « Par exemple on peut envisager qu’elles pratiquent des baisses du prix à la pompe, c’est-à-dire redonner aux Français (…) une partie des profits exceptionnels correspondant à une situation exceptionnelle. »

Les compagnies pétrolières pourraient également être invitées à « investir de façon significative » dans les énergies renouvelables ou les programmes de « voitures propres ».

Læs mere


kommentarer Facebook

Skriv en kommentar

Din e-mail-adresse vil ikke blive offentliggjort. Påkrævede felter er markeret med *