DST anklaget af en talsmand for "Sortir du nucléaire" Netværket


Del denne artikel med dine venner:

Her til morgen ved 8 pm, Direktoratet for sikkerheden (DST) gennemførte en ransagning af lejligheden Stéphane Lhomme, talsmand Netværk "Sortir du nucléaire" og forfatter til bogen "Nuclear usikkerhed. Snart en tjernobyl i Frankrig? "(Editions Yves Michel).

Siden i morges er Stéphane Lhomme i forældremyndighed i den centrale politistation i Bordeaux i ubestemt tid. Han mistænkes for at holde et fortroligt forsvarsdokument, der viser sårbarheden af ​​EPR-atomreaktoren i tilfælde af et flyselskabs flystyrt. Sagen er i hænderne på den antiterroristiske del af Paris-anklagemyndigheden.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » dénonce cette arrestation et demande la libération immédiate de son porte parole.

Netværket "Sortir du nucléaire" udgivet i september 2005 et brev fra en ansvarlig EDF (ikke omfattet af forsvar hemmeligholdelse) rapporterer dette dokument fortroligt forsvar. I den offentlige debat om EPJ, som sluttede i begyndelsen af ​​april 2006, den PDCC (Nationale Kommission for offentlig debat) censureret en passage fra den skriftlige bidrag fra netværket "Sortir du nucléaire" om, at dokumentet fortroligt forsvar.

Denne sag viser igen opacitet og censur af atomkraft.

Les citoyens sont en droit de connaître la vérité sur le nucléaire et en particulier sur l’EPR. Le Réseau “Sortir du nucléaire” demande à l’Etat de « déclassifier » le document Confidentiel défense sur l’EPR afin que la vérité soit faite sur ce réacteur.



Flere oplysninger

Torsdag udløser 4 May 2006

Nuclear-Crash Suicide: Den Sårbare EPR Reactor

Le Réseau « Sortir du nucléaire » détient un document CONFIDENTIEL DEFENSE, issu d’EDF, qui reconnaît que le réacteur nucléaire EPR sera tout aussi vulnérable que les réacteurs actuels face à un crash suicide. C’est absolument inacceptable pour un réacteur nucléaire qui, s’il est construit, sera le premier réacteur à être construit APRES LE 11 SEPTEMBRE 2001.

Considérant que Mme Lauvergeon, PDG d’Areva, constructeur de l’EPR, prétend systématiquement que ce réacteur est « prévu pour résister à un crash suicide avec un avion de ligne », le Réseau « Sortir du nucléaire » se doit de faire connaître la vérité en révélant le contenu du document « Confidentiel défense ». Extraits :

1) Une couverture « raisonnable » du risque

Extrait : « Les hypothèses relatives à l’impact doivent assurer une couverture « raisonnable » du risque et ne peuvent prétendre envelopper toutes les éventualités »
Commentaire du Réseau « Sortir du nucléaire » : une couverture « raisonnable » du risque en cas d’impact signifie bien une couverture incomplète du risque. Un crash suicide sur l’EPR peut donc clairement aboutir à une catastrophe nucléaire.

2) Skjule sandheden for borgerne

Extrait : « Les hypothèses, règles utilisées, et analyses associées ne devraient pas figurer dans les rapports de sûreté accessibles ou susceptibles d’être accessibles publiquement »
Commentaire du Réseau « Sortir du nucléaire » : les dirigeants d’EDF veulent cacher la vérité aux citoyens. L’information est pourtant fondamentale : s’il est construit, l’EPR sera le premier réacteur « post 11 septembre 2001 ». Il est impensable qu’il ne soit pas conçu pour résister à un crash suicide.


kommentarer Facebook

Skriv en kommentar

Din e-mail-adresse vil ikke blive offentliggjort. Påkrævede felter er markeret med *