Et angreb på Iran ville blæse oliepriserne


Del denne artikel med dine venner:

MOSCOU, 4 avril – RIA Novosti. Une tentative pour régler par la force le problème iranien aurait pour effet immédiat une montée en flèche des prix du pétrole au moins jusqu’au niveau de 150 dollars le baril, prédisent certains experts cités par le quotidien Moskovski komsomolets.

Radjab Safarov, directeur général du centre d’études de l’Iran moderne: la crise autour du programme nucléaire iranien est inventée de toutes pièces, infondée et politisée au maximum. Les Américains savent pertinemment que l’Iran ne possède par l’arme nucléaire. Ils veulent tout simplement déboulonner le régime qui résiste aux pressions et possède un potentiel lui permettant de mettre à mal l’hégémonie économique des Etats-Unis.

L’Iran a à sa disposition plusieurs scénarios de riposte à une agression extérieure. Lorsque les premiers missiles tomberaient sur son territoire, l’Iran raserait toute l’infrastructure pétrogazière des pays du Proche- et du Moyen-Orient et bloquerait le détroit d’Ormuz. Et si jamais un seul missile tiré par Israël frappait le territoire iranien, l’Iran lancerait toutes les forces contre ce pays. Il est évident que les prix du pétrole connaîtraient une hausse vertigineuse. 150 dollars le baril est la prévision la plus optimiste.

Læs mere


kommentarer Facebook

Skriv en kommentar

Din e-mail-adresse vil ikke blive offentliggjort. Påkrævede felter er markeret med *